• Spirulina Platensis

    Spirulina Platensis

     

     La spiruline est un aliment non traditionnel tiré de différentes espèces de Cyanobactéries du genre Arthrospira, aux multiples vertus médicinales.

    Il existe près de 2 000 espèces de Cyanobactéries et seulement 36 espèces d'Arthrospira sont comestibles. La principale espèce actuellement offerte sur le marché est Arthrospira platensis, cultivée principalement en Californie et à Hawaï, au Yunnan en Chine, ainsi qu'en Afrique de l'Ouest (Adzopé/Côte d'Ivoire, Koudougou/Burkina Faso).

    Ainsi nommée en raison de sa forme spiralée, la spiruline correspond à de nombreuses espèces, dont les principales sont Arthrospira platensis (anciennement Spirulina platensis), Arthrospira maxima (anciennement Spirulina maxima), Arthrospira pacifica (anciennement Spirulina pacifica). Cette dernière est en réalité une appellation commerciale.

    Culture

    Les lacs saturés de matières organiques et de soude de la ceinture intertropicale sont le milieu naturel de la spiruline. Cette micro algue, de couleur bleue-verte, est celle qui domine principalement dans cet environnement chimique extrêmement contraignant. Elle se multiplie à une très grande vitesse dès que la température dépasse les 30 degrés. Le flamant rose qui s'en nourrit, fournit par ses déjections un peu d'azote à la spiruline. Cependant cet azote organique ne peut être rendu assimilable par la spiruline que par l'intervention d'autres micro-organismes. En effet la spiruline étant un organisme autotrophe, elle ne se nourrit que de minéraux disponibles dans le milieu aqueux dans lequel elle vit.

          Chez les Incas la spiruline était extraite des lacs puis séchée à l’air sec et pur de la cordillère des Andes en bénéficiant d’un ensoleillement constant de 12h à une température douce (40°c). Cet ensoleillement favorise la photosynthèse qui optimise la concentration et la préservation des vitamines et phytonutriments, qualités premières de la spiruline .

         Des essais de cultures autonomes sont mises sur pied en Afrique, Inde, Pérou, au Vietnam et en Chine (produit industriellement dans le Nord de la province du Yunnan, vers Dali. La cyanobactérie se multiplie dans de grands bassins en béton dans lesquels sont dissous du bicarbonate de soude, du sel marin, du nitrate de potassium, de l'urée et du sulfate de magnésium. Un ensoleillement important est nécessaire pour lancer la reproduction accélérée du micro-organisme.

       La spiruline permet de produire une grande quantité d'éléments nutritifs essentiels sur un espace très réduit. Dans une ferme, le rendement annuel est en effet de 9 tonnes de protéines à l'hectare, contre 1 tonne pour le blé ou le soja.

       Il existe plusieurs producteurs en France, principalement dans le sud du pays, dont certains n'utilisent plus les recettes anciennes, notamment l'urée pour élaborer une spiruline plus propre et moins parfumée.

          En plus des divers groupes de recherches répartis sur le territoire français, il existe aussi, depuis 2009 un groupe de recherche implanté dans le Var.

     

     

    Composition

    La spiruline contient des éléments essentiels pour la santé de l’Homme. C'est un aliment non traditionnel.

    Elle contient 55 % à 65 % de protéines végétales

    La spiruline contient également des vitamines : A, E, D, B1, B2, B3, B6, B7, B8, K et bêta carotène.

    La spiruline est aussi constituée de minéraux et d’oligo-éléments: calcium, phosphore, magnésium, fer, zinc, cuivre, manganèse, chrome, sodium, potassium et sélénium.

    La spiruline n'est pas une plante. Elle est cependant très riche en chlorophylle et en phycocyanine qui sont des pigments. Ces derniers, par leurs propriétés, vont donner à la spiruline une couleur bleu-vert. Mais ils ont aussi d’autres rôles : la chlorophylle favorise l’absorption du fer dans le sang et la phytocyanine renforce le système immunitaire.

    Des enzymes sont contenus dans la spiruline dont le plus important est la superoxyde dismutase (SOD) qui contient du fer.

    Pour finir, cette micro-algue contient des acides gras essentiels : oméga 6, acide gamma-linolénique. L’acide gamma-linolénique est contenu en grande quantité et permet une menstruation normale et régulière et permet aussi de réguler le taux de cholestérol à un niveau correct.

     

    Cet article provient de wikipedia dans sa totalité

    « Chlorella PyrenoidosaLaminaria Japonica »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :